Accueil
Envoyer à un ami

Sarkozy défend un bilan calamiteux... et la gauche continue à développer son projet !



Sarkozy défend un bilan calamiteux... et la gauche continue à développer son projet !
Nicolas Sarkozy a, hier, brillé par son incapacité à défendre un bilan calamiteux... Après la superbe victoire au Sénat, après la formidable réussite des primaires, tous les responsables de l'UMP se sont pressés pour trouver des solutions pour reprendre la main et imposer un agenda médiatique dont on ne comprend pas bien les objectifs et les moyens. Ils ont d'abord tenté de démonter le programme du Parti socialiste en organisant une conférence à compteur qui a provoqué les moqueries de tous les observateurs et éditorialistes. Face à ce résultat, il a fallu faire appel au chef.

Nicolas Sarkozy a donc choisi de convoquer la France, par le biais d'une émission de débat avec les journalistes. Courageux, le Chef de l'État a choisi comme contradicteur Jean-Pierre Pernaut dont on peut dire qu'il est rarement irrévérencieux... Le moins que l'on puisse dire, c'est que le débat fut à la hauteur des attentes : des annonces sans effet, des réponses gênées sur les affaires qui embarrassent la droite, des critiques sans fond sur la gauche et son candidat.

Pendant ce temps, les difficultés sociales, et en particulier d'emploi, continuent de frapper les populations picardes. Nicolas Sarkozy reconnaissait hier soir que la prévision de croissance était ramenée à 1% pour 2012, alors même que le Parti socialiste dénonçait la surévaluation qui en était faite par le passé. Pendant ce temps, l'INSEE annonçait que le chomage avait augmenté de plus de 2,5%, toutes catégories confondues, portant à plus de 54000 le nombre de chomeurs dans notre département.

Je veux saluer, dans ce cadre difficle, la décision salutaire du Conseil régional de Picardie et de son Président Claude Gewerc de pérenniser les 1500 emplois "solidaires" qui sont largement accompagnés par la majorité régionale. Ils permettent aux associations d'employer des personnes qui sont dans des situations sociales complexes. Avec plus de 15 millions d'euros, la majorité de gauche du Conseil régional de Picardie agit, là où les picards l'attendent.


Nouveau commentaire :


Derniers tweets
RT @AlexisBachelay: Nous étions 20000 pour porter #NotreRepublique ce soir à Paris. Un beau moment autour de notre candidat #BenoitHamon! D…
Mercredi 19 Avril - 21:55
RT @benoithamon: Je me battrai pour la Liberté, l’Égalité, la Fraternité, parce que je me bats pour la République et que rien ne m’arrêtera…
Mercredi 19 Avril - 21:54
RT @benoithamon: À vous de décider, de choisir non pas un nom sur un bulletin dimanche, mais quelle société, quel peuple vous voulez être !…
Mercredi 19 Avril - 21:53
Après Macron,le Ch'on et Le Pen pris en flagrant délire de reniement sur l'Europe même Schuhman et Delors s'en etranglent
Mercredi 19 Avril - 21:14
P2/2 selon l'adage dis moi qui sont tes amis je te dirai qui tu es.....
Mercredi 19 Avril - 20:02
A Creil), le sérieux de certains candidats à la presidentielle se juge aussi au sérieux de leur délégué electoral 1/2
Mercredi 19 Avril - 20:00





Recherche