Accueil
Envoyer à un ami

Rumeurs, mensonges et calomnies, il faut relever le niveau



Rumeurs, mensonges et calomnies, il faut relever le niveau
Triste spectacle que celui d’un homme, un ministre, qui a trahi toutes les valeurs de son parti, menti délibérément aux français et à ses propres collègues et amis.
Colère partagée par les élus et l’ensemble des français contre un agissement condamnable, qui est à présent entre les seules mains de la justice.
Jeu dangereux auquel se livrent certains en jetant de l’huile sur le feu, en faisant d’un cas particulier, des généralités et en faisant une chasse aux sorcières. On sait où mènent ce genre de pratiques et d’amalgames.

Les postures politiques et la surenchère de certains journalistes, jetant un homme aux chiens, n’ont rien d’honorables. On ne devient pas justicier en se substituant à la justice.
Cracher verbalement sur une femme, ou un homme, n’a rien d’honorable.
Là, des brèves et articles accusateurs, ici, les tracts et courriers anonymes, s’ajoutent les réseaux sociaux offrant une nouvelle tribune sans limite aux pires propos, homophobes, racistes et de manières générales calomniatrices.
Face à la gravité de propos et rumeurs infondés, nous avons tous notre conscience et il y a une différence entre le devoir de dénoncer une injustice et dégrader gratuitement, démesurément et sans aucun fondement l’honneur d’hommes et de femmes, de surcroît en montrant du doigt « la politique » au sens large.
Face à la crise sans précédent que nous traversons, il n’est nullement nécessaire d’en venir à ces méthodes moyenâgeuses. C’est d’apaisement, de mesure et de justice qu’il est nécessaire.

La politique est le fondement de la citoyenneté, l’engagement pour des valeurs est une belle chose. Les valeurs de l’humanisme, du progrès social, de la préservation de l’environnement, ont toujours été portées plus hautes lorsque les citoyens et leurs élus avancent main dans la main avec la société civile, les syndicats, le monde associatif, pour améliorer concrètement la société.
Quels acquis sociaux ne sont pas le fait d’une volonté politique ?

Notre liberté d’expression n’en est pas moins précieuse, mais il ne faut pas mélanger liberté d’expression et diffamations brutales et irraisonnées. Les insultes ne font pas partie du débat démocratique et on ne peut tolérer d’un élu comme d’un journaliste ou de n’importe quel citoyen qu’il salisse l’honneur d’une femme, d’un homme, sous prétexte de ne pas partager ses opinions, de vouloir faire sensation ou de penser se mettre à la même hauteur en rabaissant l’autre.
Pour reprendre les mots du poète Marie-Joseph Chénier : « Mentir est le talent de ceux qui n'en ont pas. »

Face à l’impasse du populisme et aux slogans faciles, le lynchage médiatique et l’étalage public de propos calomnieux, il existe une justice indépendante et impartiale. Il ne faut pas se tromper de combat, la justice est la même pour tous et comme l’a écrit l’essayiste Joseph Joubert « La justice est la liberté en action. »

Il en est du local comme du national. Certains « jouent avec le feu » du populisme et de la rumeur sans fondement. Leurs affirmations sont approximatives, voire erronées, leurs amalgames des raccourcis et des à peu près pseudo-juridiques.
L’approche des élections municipales rend ces « apprentis-sorciers » imaginatifs, travailleurs, voir assidus. « Mieux vaut tard que jamais », les élections sont dans 11 mois.


Nouveau commentaire :


Derniers tweets
J'ai oublié de remercier tous les ex socialistes qui ont cru que l'herbe était plus verte chez un autre. Ils ont oublié la couleuvre
Lundi 24 Avril - 00:05
Ce soir une image à partager: quand on tombe la question n'est pas jusqu'où mais comment rebondir. Le PS doit se LA poser des demain
Dimanche 23 Avril - 23:59
RT @AlexisBachelay: Nous étions 20000 pour porter #NotreRepublique ce soir à Paris. Un beau moment autour de notre candidat #BenoitHamon! D…
Mercredi 19 Avril - 21:55
RT @benoithamon: Je me battrai pour la Liberté, l’Égalité, la Fraternité, parce que je me bats pour la République et que rien ne m’arrêtera…
Mercredi 19 Avril - 21:54
RT @benoithamon: À vous de décider, de choisir non pas un nom sur un bulletin dimanche, mais quelle société, quel peuple vous voulez être !…
Mercredi 19 Avril - 21:53
Après Macron,le Ch'on et Le Pen pris en flagrant délire de reniement sur l'Europe même Schuhman et Delors s'en etranglent
Mercredi 19 Avril - 21:14





Recherche