Accueil
Envoyer à un ami

Le contrat local de santé creillois, une première départementale !



Mardi, j’ai signé en présence de Monsieur Dubosq, Directeur général de l’ARS Picardie, Madame Mireille Ticquet, Vice-Présidente du Conseil régional en charge de la Santé et de Monsieur Francis Cloris, Sous-Préfet de Senlis, le premier contrat local de santé pour une commune dans notre département.
Considérée comme un indicateur global majeur de développement d’une ville ou d’un territoire, la santé demeure une des premières préoccupations des Français. Si elle ne relève pas des compétences communales, elle constitue une thématique dont les villes ont dû néanmoins se saisir afin de répondre aux besoins toujours plus nombreux de leurs habitants.
Attentive aux attentes de sa population, Creil a depuis de nombreuse années fait le choix de s’investir dans une politique locale active de santé publique, afin de lutter, notamment contre les inégalités sociales et territoriales de santé et développer l’accès pour tous à la prévention et aux soins.

Notre ville s’est emparée de ce sujet depuis de nombreuses années. Dès 2010, nous avons mené des diagnostics afin d’obtenir une photographie précise des besoins de nos concitoyens. En 2011, les Etats généraux de la santé et de la solidarité nous ont permis de peaufiner ces premières études en y associant l’ensemble des acteurs territoriaux.

Ainsi, à la même époque, nous avions déjà créé un atelier santé ville qui devait nous permettre de réduire les inégalités en matière de santé notamment dans les quartiers inclus dans les dispositifs de l’ANRU.

Cette nouvelle étape que nous venons de franchir doit nous permettre de lutter efficacement autour de quatre axes stratégiques que sont la prévention des addictions, le développement des actions en matière de nutrition, le développement de l’accès aux droits et aux soins ainsi que la lutte pour la prévention en faveur de la santé mentale.

À l’heure où nous devons relever nombre de défis imposés par les difficultés sociales et territoriales que beaucoup connaissent, je suis très fier de la création de ce formidable outil de coordination et de lutte contre les inégalités en matière de santé, et d’espérer que d’autres initiatives de ce genre puissent voir le jour. Car j’en suis convaincu : c’est aussi de cette façon que nous lutterons efficacement contre l’exclusion et que nous préviendrons, dans nos quartiers, certaines dérives obscurantistes !


Nouveau commentaire :


Derniers tweets
J'ai oublié de remercier tous les ex socialistes qui ont cru que l'herbe était plus verte chez un autre. Ils ont oublié la couleuvre
Lundi 24 Avril - 00:05
Ce soir une image à partager: quand on tombe la question n'est pas jusqu'où mais comment rebondir. Le PS doit se LA poser des demain
Dimanche 23 Avril - 23:59
RT @AlexisBachelay: Nous étions 20000 pour porter #NotreRepublique ce soir à Paris. Un beau moment autour de notre candidat #BenoitHamon! D…
Mercredi 19 Avril - 21:55
RT @benoithamon: Je me battrai pour la Liberté, l’Égalité, la Fraternité, parce que je me bats pour la République et que rien ne m’arrêtera…
Mercredi 19 Avril - 21:54
RT @benoithamon: À vous de décider, de choisir non pas un nom sur un bulletin dimanche, mais quelle société, quel peuple vous voulez être !…
Mercredi 19 Avril - 21:53
Après Macron,le Ch'on et Le Pen pris en flagrant délire de reniement sur l'Europe même Schuhman et Delors s'en etranglent
Mercredi 19 Avril - 21:14





Recherche