Accueil
Envoyer à un ami

Journée de la femme : beaucoup reste à faire



Journée de la femme : beaucoup reste à faire
Depuis 1977, le 8 mars est dédiée aux revendications féminines pour l’accès à l’éducation, à l’égalité politique, sociale et salariale. C’est l’occasion d’établir un état des lieux de la situation des femmes à travers le monde et de promouvoir l’égalité entre les sexes.
Il s’agit d’un combat pour la démocratie, un combat qui va dans le sens de l’histoire.

En France, la parité progresse, grâce à des femmes telle Olympe de Gouges à qui l’on doit la déclaration des droits de la femme et de la citoyenne de 1791 ou encore aux suffragettes qui se sont battues pour le droit de vote des femmes. Je pense aussi évidement à Simone Weil et son combat pour le droit des femmes avec la loi sur l’IVG de 1975.

De nombreux efforts n’en restent pas moins à accomplir.
Comme le disais Edouard Herriot « il est plus facile de proclamer l’égalité que de la réaliser ». Dans de nombreux pays du monde, les droits de la femme sont totalement bafoués.
En France et en Europe, beaucoup reste à faire et ce dans de multiples domaines.
Je pense en particulier au monde professionnel : temps partiel subi, horaires fractionnés, la précarité professionnelle se conjugue, statistiquement au féminin. La différence de rémunération entre Français et Françaises est encore une réalité. Comme quoi, le combat pour l’égalité n’est pas encore gagné.

Il est plus que jamais utile de répéter combien un changement des mentalités est nécessaire. En France, une femme meurt en moyenne tous les trois jours sous les coups de son compagnon. Cent-vingt-deux femmes sont mortes en 2011 du fait de la violence de leur compagnon ou ex-compagnon.
En moyenne, une française sur dix est victime de violences conjugales et dans le monde, une femme meurt toutes les 9 minutes des suites d'un avortement illégal et dangereux.
En 2006, l'ONU a estimé que le viol entre époux pouvait être poursuivi dans seulement 104 États dans le monde. En France, le viol entre conjoints est condamnable seulement depuis 1992. Ces chiffres donnent la mesure du chemin qu’il reste à parcourir.

Promouvoir les droits des femmes, c’est d’abord garantir leur sécurité en luttant sans relâche contre les violences qui leur sont faites.
Violence dans les écoles, violence conjugale, violence dans le secret de la vie familiale comme l’excision ou les mariages forcés ; tous ces actes sont marqués, d'abord et avant tout, par le mépris total de la vie humaine.

Le combat pour le droit des femmes est aussi celui de la lutte contre toutes les discriminations. Il rejoint le combat pour la diversité, pour le respect des différences qu'il s'agisse du sexe, des cultures, des croyances, des origines, pour affirmer une profonde volonté de vivre ensemble.
Aucune tradition, aucune coutume, ni aucune croyance ne saurait prendre le pas sur les lois de la République laïque. Ces lois, nous devons en permanence les renforcer et les adapter pour protéger plus efficacement les jeunes filles.
L'histoire de l'humanité montre que les tensions s'apaisent et que la liberté progresse toujours quand les mères, les sœurs et les femmes se mettent à marcher ensemble et à montrer le chemin.


Nouveau commentaire :


Derniers tweets
J'ai oublié de remercier tous les ex socialistes qui ont cru que l'herbe était plus verte chez un autre. Ils ont oublié la couleuvre
Lundi 24 Avril - 00:05
Ce soir une image à partager: quand on tombe la question n'est pas jusqu'où mais comment rebondir. Le PS doit se LA poser des demain
Dimanche 23 Avril - 23:59
RT @AlexisBachelay: Nous étions 20000 pour porter #NotreRepublique ce soir à Paris. Un beau moment autour de notre candidat #BenoitHamon! D…
Mercredi 19 Avril - 21:55
RT @benoithamon: Je me battrai pour la Liberté, l’Égalité, la Fraternité, parce que je me bats pour la République et que rien ne m’arrêtera…
Mercredi 19 Avril - 21:54
RT @benoithamon: À vous de décider, de choisir non pas un nom sur un bulletin dimanche, mais quelle société, quel peuple vous voulez être !…
Mercredi 19 Avril - 21:53
Après Macron,le Ch'on et Le Pen pris en flagrant délire de reniement sur l'Europe même Schuhman et Delors s'en etranglent
Mercredi 19 Avril - 21:14





Recherche