Accueil
Envoyer à un ami

Intervention au conseil départemental - 17 octobre 2016



Vous trouverez, ci-dessous, l'intervention que j'ai réalisé lors de la séance du conseil départemental qui s'est tenue aujourd'hui :
"Monsieur le Président
Mesdames et Messieurs les Conseillers départementaux
Mes cher(e)s Collègues,

Nous sommes réunis ce jour pour discuter des rapports de DM2.
Je voudrais cependant revenir sur les quelques séances qui se sont déroulées dans cet hémicycle où j’ai eu le sentiment d’avoir changé d’environnement !

Un an ½ après votre arrivée à la tête du département vous avouez, certes parfois en murmurant, que les politiques mises en place n’étaient pas aussi mauvaises que vous l’avez laissé entendre durant votre campagne de déstabilisation orchestrée sur le pont du Titanic !
Vous avez tympanisé les oreilles des isariens pendant tout ce temps en invectivant l’ancienne majorité et en l’accusant des pires turpitudes sans omettre les erreurs de gestion,

Le plan de communication vous a rattrapé, vous voilà aujourd’hui en campagne électorale pour Nicolas Sarkozy et il vous faut reconnaitre les bonnes politiques mises en œuvre par vos prédécesseurs tant les remontées de terrain sont mauvaises pour vous !

Quelques exemples pour illustrer mes propos mais nous y reviendrons lors de l’examen des rapports :
En tout premier lieu j’évoquerai l’augmentation de la carte transport ! + 60 euros
Je vous avais ici même alerté à plusieurs reprises de l’impact énorme qu’aurait cette mesure. Je n’ai pas été entendu car je portais la voix de l’opposition !
Vous auriez dû entendre mais surtout comprendre que mes interventions n’étaient pas destinées à m’opposer pour m’opposer mais à défendre les isariens de la Ruralité, vous qui ne cessez de dire que vous êtes le président de la ruralité !
Moi l’urbain j’avais compris que cette mesure serait dévastatrice et que les électeurs seraient forts contrits, mécontents, et certainement pas convaincus de vos arguments fallacieux.

Car oui Monsieur le Président, vos arguments sont fallacieux et je vous le redis après avoir fait les poches des isariens, vous vous êtes autorisez à faire celles du Syndicat Mixte des Transports Collectifs de l’Oise.

Deux casses sans aucune violence mais qui contrairement aux cambrioleurs sympathiques que peuvent être Arsène le Lupin ou Spaggiari ne vous ont pas rendu populaire auprès des isariens bien au contraire.

Vous avez donc vidé le coffre fort du Syndicat Mixte des Transports Collectifs de l’Oise dont les réserves financières avaient été réalisées par l’ancienne majorité pour tenter de colmater les brèches et rembourser partiellement les parents forts mécontents.

Jamais il n’avait été envisagé que la taxe transport payée par les entreprises puisse servir à réparer des décisions politiciennes prises à la hâte par votre majorité.

Aujourd’hui vous tentez de ravauder vos erreurs en adressant aux familles un chèque de 30 euros par lycéen transporté.
Combien va coûter cette opération de communication éhontée ?

Monsieur le Président je souhaiterais par ailleurs que vous éclaircissiez les isariens sur le dossier des transports.
J’ai cru comprendre que les 5 départements avaient été interrogés par le Président des hauts de France, votre ami Xavier Bertrand, quant à leur position sur la compétence transport.

Ce dernier a clairement précisé que pour les départements où la gratuité existait elle serait maintenue.

Je ne comprends pas pourquoi alors que vous étiez en négociations avec Xavier Bertrand, que ce dernier s’était engagé à accompagner les politiques départementales telles qu’elles étaient mises en œuvre, vous augmentez de plus de 50% la part des usagers.

Je n’ose comprendre que vous ayez tenté de faire les poches des isariens au détriment des accords que vous auriez dû conclure avec votre collègue de la région ?

J’ai cru saisir que Xavier Bertrand avait proposé aux Présidents des départements de venir devant les assemblées pour exposer ses politiques et répondre aux questions des élus.

Je souhaite savoir quand vous envisagez de l’inviter ?

La région est aujourd’hui au cœur de la politique emploi, de l’aménagement du territoire.

Au delà de ces quelques politiques d’autres dossiers nous lient à la région : quel devenir pour l’Etablissement Public Foncier Local, le Syndicat Mixte des Transports Collectifs de l’Oise, le syndicat du port fluvial de Longueuil saint Marie et de bien d’autres sujets tout aussi importants.
Vous devez actuellement négocier au sein de la commission régionale d’évaluation des charges transférées.

Où en êtes-vous dans les échanges ? Quels sont les points d’achoppement ? Quels sont les points d’accords ?

Peut-on avoir ici le retour des échanges, des orientations qui ne manqueront pas en fonction de vos décisions d’impacter les concitoyens.
Vous n’en parlez pas, pas de rapports, pas de points d’information, rien, silence….

Ceci n’est pas normal et n’est pas à la hauteur d’un président qui milite pour un candidat qui ne cesse de réclamer plus de transparence, de lumière et de clarté.

Vous nous maintenez dans l’obscurité mais vous nous sous estimez. Nous ferrons toute la lumière sur vos aspirations et vos dessins.
A ce sujet malgré mes nombreuses demandes ici en séances publiques je n’ai toujours pas obtenu
- le rapport de l’audit que vous avez transformé, travesti pour vendre votre publicité mensongère
- le rapport du trésorier Payeur général
- le rapport sur le CAUE. il est quand même incroyable de constater que les journalistes ont davantage d’informations que les élus siégeant ici qui représentent les électeurs de ce département
- Le bilan des dédits que vous devez aux entreprises suite aux nombreux marchés que vous avez interrompus pour casser les politiques engagées par l’ancienne majorité.
- J’ai lu dans la presse que vous aviez été condamné par le tribunal suite à la fermeture de la pouponnière - Puis je avoir copie du rendu du tribunal ?
- J’ai par ailleurs cru comprendre que vous seriez traduit devant le tribunal suite aux décisions que vous avez été conduit à prendre sur vos politiques en direction des associations. Pouvez nous m’en dire davantage ?
Autre sujet sur lequel je n’ai obtenu aucun élément malgré mes demandes réitérées : les Marais de Sacy.

Vous avez passé une convention avec la fédération départementale des chasseurs de l’oise. Lors de la CP de ce matin vous avez corrigé par ailleurs le règlement.

La saison de chasse 2015/2016 est terminée puisque la saison 2016/2017 est elle déjà commencée.

Vous vous étiez engagés ici même à produire un bilan de l’activité :
A la fin de chaque saison de chasse la fédération des chasseurs présentera au département un bilan de son activité sur site.

Ce bilan comprenait ; la nature et le montant des participations perçues des invités, la liste des chasseurs, le registre et le bilan d’activités sur site. L’avez-vous obtenu ? Pouvez-vous nous le communiquer ?

Ce dossier ressemble au sparadrap du capitaine haddock. Vous voulez vous en débarrassez comme en témoigne le nouveau rapport que vous avez présenté en CP tout à l’heure mais il vous colle aux doigts.

Autre sujet celui du numérique.

Vous avez tentez de minimiser le rapport de la Chambre Régionale des Comptes sur le SMOTHD en mettant l’accent sur Ordi60 qui ne représente que ½ page.

Vous auriez pu à l’inverse comme le font parfois certains de vos Vice-Présidents, vous féliciter de la bonne gestion du syndicat et même si des points sont à améliorer il n’en demeure pas moins que l’Oise est aujourd’hui reconnu nationalement comme le département le plus numérique.
Je ne serai pas plus long. J’aurai tout au long de nos débats l’occasion de revenir sur les sujets que je viens d’évoquer."


Nouveau commentaire :


Derniers tweets
La "Le Pen" est "anti-systeme' mais elle tambouille bien les vieilles recettes du systeme. Pour Dupont la joie c'est le plat de lentilles
Vendredi 28 Avril - 23:06
À lire https://t.co/sQgHkzIegH
Vendredi 28 Avril - 16:57
Devinez qui a été apercu ce jour sur le forum des métiers à Creil? 2 indices il est resté très peu de temps et il a fait le tour tout seul
Jeudi 27 Avril - 19:01
À faire comme moi à utiliser le bulletin Macron dans 13 jours comme je l'ai fait en 2002 pour J Chirac
Mardi 25 Avril - 15:15
Parce que la situation et l'avenir de la République prévalent sur tout autre sentiment voire ressentiment j'appelle Les Creillois à 1/2
Mardi 25 Avril - 15:13
Hommage national dans la cour de l'hôtel de ville de Creil. La délégation de Dakhla que je recevait a tenu à y participer merci
Mardi 25 Avril - 11:12





Recherche