Accueil
Envoyer à un ami

François HOLLANDE remet la France « à l’endroit »…



François HOLLANDE remet la France « à l’endroit »…
Presque 20 jours après son élection et hormis la passation de pouvoir et les déplacements à l’étranger, fonction oblige, nous n’avons pas vu et entendu le Président de la République dans les médias.
Conformément aux engagements pris durant la campagne, la rémunération des Ministres a été diminuée de 30%, ils ont signé une charte de déontologie et la parité promise a été mise en œuvre au sein du gouvernement de Jean Marc Ayrault.
Le débat sur la croissance a été relancé à l’occasion du G8 et au sein de l’union européenne et il apparait qu’il devient le nouvel axe de réflexion de la gestion de la crise en lieu et place de la seule austérité.
Le premier Ministre a prévu une table ronde avec les partenaires sociaux avant le 14 juillet que lancera le Président de la République sans la présider.
La campagne des législatives sera dirigée par le premier Ministre, chef de la majorité, en liaison avec la première secrétaire du parti socialiste.
Tout cela pourrait sembler légitime et normal si nous ne sortions pas de 5 ans de sarkosysme : une drogue dure pour les hommes politiques de droite et les médias.
Face à la dignité et à la sérénité souhaitée par le Président de la république, nous assistons, dans le prolongement de la campagne d’une violence inouïe menée par l’ancien Président, à un véritable déferlement de haine de l’UMP, notamment à l’égard de la nouvelle Garde des sceaux, Madame TAUBIRA : en 2007, on voulait en faire un Ministre et aujourd’hui on la traine dans la boue.
Nous le savons bien cette haine est non seulement politique mais aussi sexiste et raciste.
L’UMP, entrée dans une guerre des chefs sans merci, court vers l’implosion, tiraillée qu’elle est entre le gaullisme social et humaniste et le Lepéniste: C’est son affaire !
Quant à nous socialiste notre devoir est, derrière le Président de la République et le Premier Ministre, de remettre notre pays à l’endroit, conformément aux institutions de la République et de mettre en œuvre la politique pour laquelle les français ont majoritairement voté : celle du projet présidentiel de François HOLLANDE et ses 60 propositions.
L’épicentre de notre pays n’est plus son Président de la république, mais la France et les Français.
La cure de désintoxication du sarkosysme a commencé. Tant mieux !


Nouveau commentaire :


Derniers tweets
La "Le Pen" est "anti-systeme' mais elle tambouille bien les vieilles recettes du systeme. Pour Dupont la joie c'est le plat de lentilles
Vendredi 28 Avril - 23:06
À lire https://t.co/sQgHkzIegH
Vendredi 28 Avril - 16:57
Devinez qui a été apercu ce jour sur le forum des métiers à Creil? 2 indices il est resté très peu de temps et il a fait le tour tout seul
Jeudi 27 Avril - 19:01
À faire comme moi à utiliser le bulletin Macron dans 13 jours comme je l'ai fait en 2002 pour J Chirac
Mardi 25 Avril - 15:15
Parce que la situation et l'avenir de la République prévalent sur tout autre sentiment voire ressentiment j'appelle Les Creillois à 1/2
Mardi 25 Avril - 15:13
Hommage national dans la cour de l'hôtel de ville de Creil. La délégation de Dakhla que je recevait a tenu à y participer merci
Mardi 25 Avril - 11:12





Recherche