Accueil
Envoyer à un ami

Discours du 8 mai 2009



Discours du 8 mai 2009
Monsieur le sous-préfet
Mesdames et messieurs les élus
Mesdames et messieurs les anciens combattants
Mes chers concitoyens,


Nous sommes le 8 mai 2009.

En ce jour anniversaire de la commémoration de la victoire sur l’Allemagne nazie et ses alliés, nous voulons rendre hommage aux combattants héroïques, aux victimes de ces terribles années de guerre, à toutes celles et tous ceux qui ont sacrifié leur vie pour notre liberté.

La capitulation du 3ème Reich hitlérien, ne marque pas seulement l’arrêt des combats et de la guerre en Europe mais surtout la fin d’un cauchemar, du génocide, la défaite du racisme, du totalitarisme le plus immonde, de la haine aveugle et barbare, érigés en système politique et portés par une idéologie fasciste et criminelle.

La haine, l’idéologie de la race supérieure, mais aussi la trahison du gouvernement de Vichy en France, ont provoqué, sur une échelle jusqu’ici inconnue, la déportation et l’extermination de populations entières.
C’est pourquoi il est essentiel de raviver chaque année, la mémoire de ce que furent les causes et les conséquences horribles du fascisme.
Les risques existent également d’une banalisation des idéologies fascisantes et des actes symboliques perpétués régulièrement sur notre sol.
Ainsi les profanations récurrentes de tombes musulmanes ou de tombes juives, ou encore la récidive de Le Pen sur le détail de l’Histoire à propos des fours crématoires, les interventions d’un humoriste en mal de public sont des indicateurs que la bête immonde n’a pas encore été définitivement terrassée.

Déjà après la guerre de 14-18, l’Europe croyait avoir tiré les leçons du passé qui l’avait particulièrement meurtrie. Il n’en fut rien.

Pour la deuxième fois en 25 ans, elle se retrouva au cœur d’une guerre : une guerre cinq fois plus meurtrière que la première, pourtant surnommée alors « la der des ders ».

En Europe comme en Asie et en Afrique, le coût humain de ces six années fut effroyable.
55 millions de victimes, 35 millions de blessés, 3 millions de disparus, 1,5 million de personnes tuées lors des bombardements aériens, 30 millions de civils tués parmi lesquels 6 millions de juifs exterminés pour la seule raison d’être nés juifs et environ 220.000 tziganes sur le million vivant en Europe à cette époque pour la seule raison d’être nés tziganes.
Pour la première fois dans l’histoire de l’Humanité, cette guerre fit plus de victimes civiles que militaires.

Il s’est trouvé dans ce pays, sur ce continent, des hommes et des femmes différents, de religions ou de conceptions philosophiques différentes, porteurs de projets politiques différents, issus de pays et de cultures différentes pour unir leurs forces, mettre en commun ce qui les rassemblait contre le totalitarisme, la barbarie, et l’intolérance poussée à l’extrême.

Ce sont ceux qui ont su dirent « non », non au fascisme, non à la guerre, non à l’oppression et à la domination, parmi eux les anciens de la guerre d’Espagne issus des Brigades internationales, de l’armée républicaine espagnole, ceux de la Résistance intérieure, communistes, catholiques, progressistes, socialistes, immigrés, ceux de la France libre autour du Général de Gaulle.
Et puis n’oublions jamais les combattants de l’Armée d’Afrique, qu’ils soient Marocains, Algériens, Maliens, Sénégalais, Tunisiens, Ivoiriens.
Ils ont servi la France, souvent dans des conditions épouvantables, et ont payé un lourd tribut à la défaite du nazisme.

Pourtant, de cette période noire de notre histoire est né un nouvel ordre social qui a enfanté des réformes au contenu progressiste et social élevé, comme la sécurité sociale, le droit au logement, la nationalisation de l’électricité et du gaz, le droit de vote des femmes

« Créer, c’est résister. Résister, c’est créer ». Voilà ce qu’écrivait Lucie Aubrac.

Or chacun peut le mesurer aujourd’hui ces grandes conquêtes sociales issues de la résistance sont méthodiquement et progressivement attaquées, remises en cause, vidées de leur contenu.
Le corollaire de cette orientation, c’est le chômage, la précarité, le creusement des inégalités, la résurgence du racisme, de l’intolérance, le rejet de l’autre, autant d’ingrédients qui ont contribué à la montée du nazisme.

Nous avons le devoir de continuer à transmettre sans relâche aux générations futures les enseignements de ces pages sombres de notre histoire mais aussi de faire vivre le formidable élan d’espoir et de vie qu’a été la Libération.
A nous de construire un monde meilleur, un monde de fraternité en ayant pleinement tiré les leçons de l’histoire.

Sur une planche de la baraque 6, à Châteaubriant, où furent consignés les otages juste avant leur exécution par les nazis, figure une inscription du résistant communiste Guy Moquet :

« Vous qui restez, soyez dignes de nous ! Signé : Les 27 qui vont mourir ».

Cette inscription écrite avec les ongles et le sang des martyrs de Châteaubriant nous rappelle chaque année, le 8 mai, que la paix, la démocratie, les valeurs républicaines, le respect de l’autre, la tolérance, et la solidarité sont des combats de tous les jours et qu’à aucun moment nous ne devons baisser la garde, ni relâcher notre vigilance.

Je vous remercie de votre attention.


Jean-Claude VILLEMAIN

Maire de Creil
Conseiller général de l’Oise

Creil, le 8 mai 2009


Derniers tweets
La "Le Pen" est "anti-systeme' mais elle tambouille bien les vieilles recettes du systeme. Pour Dupont la joie c'est le plat de lentilles
Vendredi 28 Avril - 23:06
À lire https://t.co/sQgHkzIegH
Vendredi 28 Avril - 16:57
Devinez qui a été apercu ce jour sur le forum des métiers à Creil? 2 indices il est resté très peu de temps et il a fait le tour tout seul
Jeudi 27 Avril - 19:01
À faire comme moi à utiliser le bulletin Macron dans 13 jours comme je l'ai fait en 2002 pour J Chirac
Mardi 25 Avril - 15:15
Parce que la situation et l'avenir de la République prévalent sur tout autre sentiment voire ressentiment j'appelle Les Creillois à 1/2
Mardi 25 Avril - 15:13
Hommage national dans la cour de l'hôtel de ville de Creil. La délégation de Dakhla que je recevait a tenu à y participer merci
Mardi 25 Avril - 11:12





Recherche