Accueil
Envoyer à un ami

Comité de restructuration des sites de Défense : l'Etat doit prendre ses responsabilités



La loi de programmation militaire 2014-2019, votée au Parlement, prévoyait une réduction importante des effectifs avec la suppression de près de 24 000 postes sur 5 ans. A l’issue de celle-ci, l’armée française restera la première d’Europe en termes d’effectifs avec plus de 187 000 militaires de carrière.

Le mercredi 15 octobre dernier, le ministre de la Défense, Jean-Yves le Drian a annoncé un ensemble de restructurations pour l’année 2015. Notre territoire est très largement touché puisque la plateforme aéronautique sera fermée dès 2016. De plus, les personnels de la direction du renseignement militaire rejoindront également le nouveau site du Ministère à Balard. Ainsi, près de 1 300 personnes quitteront le sol isarien l’an prochain pour rejoindre leurs nouveaux sites d’affectation.

Cette décision est un véritable coup dur porté au bassin creillois tant pour son attractivité territoriale que pour son économie. C’est l’un des messages que j’ai tenu à faire entendre lors du premier comité de restructuration des sites de défense auquel j’ai participé dernièrement. Partant du constat que l’armée souhaite optimiser l’organisation territoriale de notre outil de défense, il me semblait important de rappeler que notre ville et son bassin de vie étaient étroitement liés à l’appareil militaire. Sa vitalité ne devait pas être délaissée.

Afin d’accompagner les territoires touchés, le Préfet de l’Oise et les représentants du Ministère de la Défense nous ont présenté l’ensemble des mesures économiques qui seront mises en place dans les prochaines années. Ce plan de près de 150 millions d’euros au niveau national se décline en 3 grands plans (accompagnement des cessions immobilières, mesures fiscales à destination des entreprises et prêts aux PME).

Les représentants de l’Etat doivent s’engager à faciliter la cession d’actifs afin de développer le potentiel économique de notre territoire et pallier ainsi la perte causée par la restructuration en cours.

Je serai très attentif aux travaux menés par les services de l’Etat afin que les intérêts de notre bassin de vie soient préservés. Avec mes collègues élus des autres communes concernées par cette dissolution, nous avons demandé à ce que l’accord contractualisant les différents accords soit signé le plus rapidement afin de permettre à nos territoires de poursuivre leur développement.


Nouveau commentaire :


Derniers tweets
RT @AlexisBachelay: Nous étions 20000 pour porter #NotreRepublique ce soir à Paris. Un beau moment autour de notre candidat #BenoitHamon! D…
Mercredi 19 Avril - 21:55
RT @benoithamon: Je me battrai pour la Liberté, l’Égalité, la Fraternité, parce que je me bats pour la République et que rien ne m’arrêtera…
Mercredi 19 Avril - 21:54
RT @benoithamon: À vous de décider, de choisir non pas un nom sur un bulletin dimanche, mais quelle société, quel peuple vous voulez être !…
Mercredi 19 Avril - 21:53
Après Macron,le Ch'on et Le Pen pris en flagrant délire de reniement sur l'Europe même Schuhman et Delors s'en etranglent
Mercredi 19 Avril - 21:14
P2/2 selon l'adage dis moi qui sont tes amis je te dirai qui tu es.....
Mercredi 19 Avril - 20:02
A Creil), le sérieux de certains candidats à la presidentielle se juge aussi au sérieux de leur délégué electoral 1/2
Mercredi 19 Avril - 20:00





Recherche