Accueil
Envoyer à un ami

C.A.M.S.P. : Centre d'Action Médico Sociale Précoce de Creil



C.A.M.S.P. : Centre d'Action Médico Sociale Précoce de Creil

Monsieur le Président du Conseil général,
Monsieur le Directeur de la direction départementale de l’action sanitaire et sociale
Monsieur le directeur de l’hôpital
Docteur Nocton
Mesdames, Messieurs,


Si nous savons tous ici, du moins je l’espère !! , ce qui se cache derrière ce très austère sigle C.A.M.S.P., je ne suis pas certain que ce soit le cas de tous nos concitoyens. Pourtant avant d’en donner la signification je veux vous dire que c’est avant tout l’engagement d’un homme le Docteur Nocton, à l’époque chef du service de pédiatrie de l’hôpital, que je salue, et d’une équipe pluridisciplinaire qui travaille, chaque jour, depuis 20 ans, dans cette structure pour prévenir et soigner les maladies de ceux qui nous sont, sans doute , les plus chers : nos enfants.

Nous sommes donc réunis aujourd’hui pour souffler les 20 bougies de notre Centre d’Action Médico Sociale Précoce de Creil et je remercie le Président Yves Rome d’être parmi nous, puisque le conseil général contribue à hauteur de 20 % à son fonctionnement, au coté de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie.
Cet anniversaire est aussi l’occasion de découvrir de nouveaux locaux et de faire un point sur l’action et les résultats du centre.

Mais si nous avons décrypté le sigle et soufflé les bougies, il nous reste à expliquer ce qui se fait ici, depuis 1998. Je laisserais au Docteur NOCTON, le soin de développer les aspects médicaux du travail de cette équipe mais je veux insister sur le caractère de prévention de leur action.

On dit souvent que la France a un excellent système de santé mais on oublie de préciser qu’un travail considérable est réalisé dans le domaine de la prévention et que nous devons développer cet aspect de la médecine. Il s’agit bien sur, et avant tout, d’éviter à nos concitoyens de devenir des malades, mais il s’agit aussi d’éviter l’apparition de pathologies lourdes, qui nécessitent des traitements parfois longs et douloureux pour les patients et couteux, pour la collectivité.

L’autre aspect particulier de cette structure est sa pluridisciplinarité. En effet si le médecin pédiatre ou spécialiste est au cœur de l’action, il ne peut réaliser un travail efficace qu’avec d’autres intervenants tous aussi essentiels : psychologues, éducateurs et l’ensemble du personnel hospitalier qui assurent, au quotidien, le bon fonctionnement du centre.
Pourtant quelque soit la qualité de la prévention et de votre engagement, le handicap est là, si évidement injuste pour des enfants innocents et fragiles et terrible pour leurs parents, souvent désemparés. La aussi vous intervenez le plus tôt possible, pour éviter que le mal ne s’aggrave ou que d’autres handicap n’apparaissent, pour écouter, aider et assister.

Soyez-en tous remercié et je suis sur de pouvoir associer à mes remerciements les 300 enfants et leurs familles que vous avez reçus ici, l’année dernière, dont 115 ont bénéficié de soins hebdomadaires ou bimensuels, pour un total de 2 635 actes de soins.

Mais je ne serais pas complet sur cette question si je n’évoquais pas la nécessité de vous donner à vous et à l’ensemble de vos collègues du service public de santé, les moyens de votre mission.



Nous savons que les hôpitaux publics sont dans une situation financière précaire, et notre hôpital de Creil n’échappe pas à la règle. Nous devons le défendre !

C’est pourquoi le conseil municipal de Creil, lors de sa séance d’hier soir, a décidé, à une majorité forte mais hélas pas à l’unanimité, et je regrette cette attitude de l’opposition, d’adhérer au
« Comité de défense et de développement du centre hospitalier général - Laennec de Creil ».

Par cet engagement fort, nous voulons vous dire, vous agents ou acteurs du service public de santé ainsi qu’aux creilloises et aux creillois, que nous nous battrons pour que tous, quelques soient leurs revenus et leurs situations aient droit à des soins de qualité et tout particulièrement lorsqu’il s’agit comme aujourd’hui de la vie et de l’avenir de nos enfants.

Je vous remercie de votre attention.



Jean-Claude VILLEMAIN

Maire de Creil
Conseiller général de l’Oise
Président du conseil d’administration de l’hôpital Laennec de Creil

Creil, le mardi 30 septembre 2008.



Nouveau commentaire :


Derniers tweets
J'ai oublié de remercier tous les ex socialistes qui ont cru que l'herbe était plus verte chez un autre. Ils ont oublié la couleuvre
Lundi 24 Avril - 00:05
Ce soir une image à partager: quand on tombe la question n'est pas jusqu'où mais comment rebondir. Le PS doit se LA poser des demain
Dimanche 23 Avril - 23:59
RT @AlexisBachelay: Nous étions 20000 pour porter #NotreRepublique ce soir à Paris. Un beau moment autour de notre candidat #BenoitHamon! D…
Mercredi 19 Avril - 21:55
RT @benoithamon: Je me battrai pour la Liberté, l’Égalité, la Fraternité, parce que je me bats pour la République et que rien ne m’arrêtera…
Mercredi 19 Avril - 21:54
RT @benoithamon: À vous de décider, de choisir non pas un nom sur un bulletin dimanche, mais quelle société, quel peuple vous voulez être !…
Mercredi 19 Avril - 21:53
Après Macron,le Ch'on et Le Pen pris en flagrant délire de reniement sur l'Europe même Schuhman et Delors s'en etranglent
Mercredi 19 Avril - 21:14





Recherche